La France en vélo à 55 ans travel blog

Yvan ne fait pas dans la dentelle...de Monmirail!

Un tout petit géant...

Des glaces et macarons en guise de récompense


7h30

Dring, un nouveau jour se lève, aujourd’hui jour avant la cyclo : le mot d’ordre est le repos. N’empêche, j’insiste pour aller faire le tour des dentelles de Montmirail, un massif rocheux près d’ici. Le trajet proposé est de 65 km, pas de quoi fouetter un chat, n’empêche, nous découvrirons 650 m de dénivelé. C’est peu cependant devant les 3500 m et les 126 km qui nous attendent dans la cyclo…Je me demande encore à quelle heure je vais arriver, sachant que le Mont Ventoux et ses 1500 m sont dans les 50 premiers km!

Aujourd’hui, le vent est vigoureux, j’estime à 40 km h avec rafales à 60 kmh, n’empêche, notre circuit tourne dans le bon sens, par chance : nous l’avons dans le dos pendant la première moitié du trajet! On roule à 40 kmh sans se fatiguer à ces moments : génial. Sur la première partie du trajet, on visite une ville fortifiée qui donne vue sur les dentelles, puits le sérieux commence : il faut passer au travers du massif, et la montée se poursuit sur quelques km…Par contre, nous sommes protégés du vent, alors c’est bon!

Sur le chemin, nous croisons souvent des couples à vélo, et songeons à nos amours respectifs…Ici, pleins de papy et de mamy en vélo! Selon la définition d’Yvan, un papy, ou un « vieux », c’est quelqu’un de deux ans plus vieux que toi! Arrivé au diner, à Malaucène toujours, nous pensons à ceux qui n’ont pas la chance de vivre d’aussi belles aventures roulantes…Le plaisir de la découverte du paysage est accentué par l’effort à fournir pour le voir. En vélo, la vitesse est parfaite : pas trop lent, et assez vite pour faire passer le paysage, mais pas trop comme en voiture. Je suis toujours aussi convaincu que le vélo est le meilleur moyen pour découvrir un pays…!

15h00 Trèves de parenthèse, nous retournons peinard au camping après le diner, toujours bon, et nous plongeons de nouveau dans la piscine : aujourd’hui, plus d’action car les familles sont là pour la fin de semaine. Dans la piscine, un papa joue au requin avec un matelas gonflable et ses enfants : j’ai hâte de pouvoir faire de même avec mes ‘ti poux! Dans quelques années bientôt!

16h00

On va confirmer notre inscription au centre culturel, où l’on nous remet notre sac à surprise : dossard, lunettes de soleil, barres énergétiques… pour 70 euros, faut bien avoir quelque chose en retour!

18h30

Benoit prépare un bon souper : pâtes carbonara au jambon, asperges, parmesan et poivre noir.

Après le souper, on se prépare à notre évènement de demain : bas de contention pour Yvan, réglage du vélo, serrage des boulons, pose du dossard électronique qu’on nous a remis

(et oui, nous sommes chronométrés par notre dossard aux différentes étapes, la technologie quand même).

21h00 On va porter ce blogue a la borne wifi du camping : vite, il faut se coucher, demain, c’est le grand jour!!

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |