La France en vélo à 55 ans travel blog

Malheureusement un peu flou; François et moi attablé au resto pour le...

Souper avec les amis de François au gîte. Moments mémorable, super ambiance


Dans mon demi-sommeille jeudi matin, je savais que j’étais dans un champ utilisé comme parking mais au lieu d’entendre des fermetures éclairs de tente comme pour le grand tour, c’était des portes qui claquaient. À mon réveil réel à 7h00, le stationnement était plein et… mon camping-car étais prisonnier car le passage laissé pour circuler ne me permettait pas de sortir avec mon véhicule. Ce n’était pas si important car j’étais quand même bien situé près de la ville. J’aurais toutefois dû me rendre la veille au parking des camping-cars car il était encore mieux situés et il y aurait eu plus d’animation car tous les gens qui se garaient dans mon parking disparaissait pour 3 jours (comme au grand tour) pour l’ardéchoise sur 3 jours.

François et moi avons fait une belle balade de récupération!!! Avec 1000 m de dénivelé!!. Comme on peut s’en rendre compte, la récupération est bien relative et différente pour un français qui fait 10000 km et je ne sais pas trop combien de mètre d’ascension et un québécois qui n’a que des petites collines à se mettre sous la dent. Je me suis pincé à plusieurs reprises pour « vivre le moment présent ». C'était vrai,ment agréable. Nous avons cassé la croute dans une petite ville pour revenir vers 15h00.

L’Ardéchoise est une très grosse organisation (je crois la plus importante cyclo en France) et on y attend près de 13000 participants sur toutes sorte de formules (1 jours, 2 jours 3 jours, verte, jeunes…). Toutes les activités se terminent le samedi pour la journée importante de l’ardéchoise classique et autres parcours. St-Félicien est une petite ville de quelques centaines d’habitant. Tous les villages à 100 km à la ronde participent et décorent leur village. Il y a une très forte implication et les retombées se chiffrent à 15 millions d’Euros.

Jeudi soir, François qui loge dans un gîte en bordure de la ville m’a invité pour le souper. Nous étions 10 à table. C’est ce genre de moment qui fera que ce voyage sera inoubliable. Merci François.

Nous avons bu du bon vin. J’ai rencontré Didier et Muriel de DSO qui organisent des stages. Ils connaissent Michel Fournier qui organisait le stage de Virginie auquel j'ai participé car ils ont une destination commune pour le stage : la Thaïlande. Tous les gens sont fort sympathiques et accueillants.



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |