La France en vélo à 55 ans travel blog

Voici mon expression de joie à l'idée de rouler sur nos belles...


Bonjour à tous,

Je suis actuellement à bord de l’avion avec Lise vers Montréal. C’est donc la dernière fois que je contribuerai au blog. Le voyage se termine, cette aventure unique de ma vie également mais… la vie continue et j’espère qu’il y en aura d’autre.

Je reviens avec de très nombreux souvenirs agréables. Tel que promis, je me suis pincé à plusieurs reprises pour bien prendre conscience du moment. Au fil de mes déplacements dans différents campings, j’ai fait de nombreuses rencontre intéressante, gravis plusieurs cols mythiques, vécus de nouvelles expériences. Évidemment, cela a passé trop vite. Un petit bémol un peu négatif que je ne peux pas passer sous silence pour être honnête; mes cervicales mon malheureusement empoisonné la vie et m’ont assez limité pour le vélo. Je devrai donc travailler sur cet aspect.

Les moments forts en vrac qui me reviennent :

La nervosité des premiers jours liée à tout ce qu’il fallait gérer avec le camping car

Le premier repas le midi en vélo au château en Bourgogne

Ma forme à la Time Megève et le fait que j’ai allongé pour effectuer le parcours intermédiaire

Les nouvelles rencontres au camping de Megève

L’ardéchoise et les dîners mémorables en compagnie de François Châtillon et de ses amis.

La venu de Benoit et notre premier repas ensemble le midi à Malaucène au pied du Ventoux

La complicité du père et du fils en vélo et ma surprise et fierté de voir arriver Benoit sur le long parcours de la Vauclusienne

La dégustation de vin à Vaisons-La-Romaine

Les sympathiques français au Tour de France dans le Tourmalet

Les retrouvailles avec Lise et les heures qui ont suivi…

La superbe température qui nous a permis (à Lise et moi) de vraiment profiter de la côte et de la mer

Les rencontres avec les amis de longue date

La passion du vélo reste entière et tout ce que j’espère, c’est de repartir à nouveau pour gravir de nouveaux cols en compagnie d’autres cyclistes.

Statistique :

J’ai parcouru près de 2000 km

J’ai gravi plus de 30000 m c'est-à-dire trois fois plus que l’altitude de croisière d’un avion

Je vous souhaite à tous de rêver et de vivre vos rêves

Amicalement et Cyclosportivement,

Yvan



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |